Qui sommes-nous?

Un Producteur Coopératif d’Energies Renouvelables en Nouvelle-Aquitaine !

 

Dès 2004, la Région Poitou-Charentes a fait de la recherche de l’excellence environnementale et de la lutte contre le changement climatique une de ses priorités. Le développement des énergies renouvelables, et notamment du solaire photovoltaïque, se situait au cœur de cette action régionale.

Avec l’arrêté tarifaire du 10 juillet 2006, l’Etat avait souhaité accélérer le développement du secteur photovoltaïque en mettant en place des tarifs d’achat favorables (55,96 c€/kWh pour les projets intégrés au bâti). En Poitou-Charentes, à partir de 2007, cette politique tarifaire a été accompagnée par l’action du fonds commun ADEME – Région pour l’excellence environnementale (FREE PC) qui mobilisait des fonds européens FEDER.

Toutefois, malgré un potentiel important de surfaces de toitures de grande taille et bien orientées dans le patrimoine des collectivités et des entreprises, un certain nombre de freins subsistait pour le développement des projets les plus ambitieux (plus de 100 kWc), dus en particulier à la complexité des démarches administratives, à la lourdeur des investissements et à la lenteur du retour sur investissement (>10 ans).

Face à ce constat et avec le souci plus global de mettre en place un outil de développement des filières émergentes d’énergies renouvelables, la Région Poitou-Charentes s’est rapprochée d’EDF qui travaillait sur un modèle innovant de tiers-investissement sous statut coopératif. Ensemble, avec la Caisse des Dépôts et Consignations, ils ont su convaincre la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes, le Crédit Mutuel de Loire Atlantique et du Centre Ouest, le Crédit Mutuel Océan, Dexia, le Pôle des Éco-Industries et Poitou-Charentes Innovation de les rejoindre pour créer la Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) Poitou-Charentes Energies Renouvelables en avril 2008. Après deux ans de fonctionnement et le développement des premières centrales, ESBIM (devenu Legendre Energie) et le Crédit Agricole de la Touraine et du Poitou ont fait leur entrée dans la coopérative en 2010.

Sa mission initiale : être un outil de tiers investissement dans les filières d’énergies renouvelables. Dans un premier temps, la société s’est concentrée sur le secteur photovoltaïque en installant sur les bâtiments de collectivités ou d’entreprises des centrales photovoltaïques raccordées au réseau électrique leur permettant de s’affranchir de toutes les démarches et de percevoir un loyer.

Ses valeurs : le choix de la forme de société coopérative d’intérêt collectif constituait et constitue toujours une adhésion à des valeurs coopératives fondamentales :

  • La démocratie avec le respect du principe un homme / une voix,
  • Un sociétariat multiple et diversifié ayant pour finalité l’intérêt collectif au-delà de l’intérêt individuel de ses membres,
  • L’intégration économique et sociale du projet sur le territoire.

Depuis sa création, la société défend des projets locaux, pertinents économiquement et avec une vision long terme de producteur d’électricité.

Afin de poursuivre le développement des énergies renouvelables, les bénéfices des centrales en fonctionnement sont réinvestis dans de nouveaux projets.

Google Visualization API Sample

Durant ses 10 premières années d’activité, la société s’est imposée comme un acteur régional crédible et de confiance sur le long terme dans le domaine du développement, de l’investissement et de l’exploitation de centrales photovoltaïques raccordées au réseau de distribution de l’électricité grâce aux compétences qu’elle a développées, à son statut SCIC et à ses actionnaires institutionnels et professionnels.

Quelques chiffres :
Capitaux Propres : 2 287 163 EUR
Employés : 2 plein temps
Chiffre d’Affaires : 959 173 EUR
Centrales en exploitation : 17
Production électricité : 3 000 000 kWh annuels, équivalent à la consommation de 630 foyers (moyenne 2017 : 4710 kWh/foyer)

Face aux brusques évolutions réglementaires qui ont rythmé le marché du photovoltaïque en France et dans l’esprit de sa mission, la société a cherché à s’orienter vers d’autres énergies renouvelables (septembre 2011). Malgré certains déboires, elle a acquis de l’expérience et des compétences en hydroélectricité. En revanche, les tentatives de déploiement dans le domaine de la méthanisation n’ont pas eu les résultats escomptés du fait notamment de l’absence de modèles économiques adaptés à la structure de la société (trop gros ou trop petits). Ce domaine d’activité a été abandonné.

Avec la réforme territoriale et la fusion des Régions Poitou-Charentes, Aquitaine et Limousin pour former la Région Nouvelle-Aquitaine à compter du 1er janvier 2016, le périmètre d’intervention privilégié de PCER s’est fortement élargi.

A l’automne 2018, le Conseil d’Administration a lancé la construction d’une nouvelle dynamique de PCER pour les dix à venir. Ce travail a permis de proposer les orientations futures de la société et définir un plan de développement sur trois axes pour les années 2019-2022.

Axes du plan de développement 2019-2022 :

  • Développement de la vente de services
  • Investissement dans de nouveaux projets photovoltaïques ou hydroélectriques
  • Elargissement territorial et recherche de partenariats

Pour donner la première impulsion à ce nouveau cycle, la société a changé de nom et de logo, et a réaffirmé son projet coopératif. La société “Poitou-Charentes Energies Renouvelables” est devenue simplement “PCER”.

 

Vous avez un projet ?

PCER

58 rue de la Marne
86000 Poitiers
Tél. 05 49 50 77 25