Plus d’une dizaine de centrales solaires/hydroélectrique en fonctionnement.
Une capacité d’investissement solide et une équipe expérimentée
Une gouvernance coopérative de type public-privé
Une mission de développement sur le grand territoire régional

 Les associés de la coopérative

logo_na

Caisse des Dépôts et Consignations

Quelques chiffres :
Capitaux Propres : 2 287 163 EUR
Employés : 2 plein temps
Chiffre d’Affaires : 863 062 EUR (2017)
Centrales en exploitation : 17
Production électricité 2017 : 2 017 695 kWh annuels (équivalent à la consommation électrique moyenne de 650 foyers)

La coopérative a pour objectif d’accélérer le développement de la production régionale d’énergie renouvelable dans les collectivités, les entreprises et les associations, en prenant à sa charge le développement, le financement, la réalisation et l’exploitation des projets.
La société a dans un premier temps centré son activité sur la production d’électricité solaire photovoltaïque où elle agit en tant que tiers investisseur, en louant des toitures de bâtiments dont elle n’est pas propriétaire.
Ses actionnaires sont tous coopérateurs, et les administrateurs sont fortement impliqués dans le développement des activités de la société.

Une coopérative pour le développement des énergies renouvelables

Le choix du statut coopératif d’intérêt collectif permet l’adhésion de tous les acteurs pour contribuer collectivement au développement durable du territoire et promouvoir une économie sociale et solidaire, tout en expérimentant l’idée d’entreprendre autrement.

label-rvbLa Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) est une forme d’entreprise coopérative qui :

  • Permet d’associer autour du même projet des acteurs multiples : salariés, bénévoles, usagers, collectivités publiques, entreprises, associations, particuliers…  tous types de bénéficiaires et de personnes intéressées à titres divers ;
  • Produit des biens ou services qui répondent aux besoins collectifs d’un territoire par la meilleure mobilisation possible de ses ressources économiques et sociales ;
  • Respecte les règles coopératives : répartition du pouvoir sur la base du principe 1 personne = 1 voix, implication de tous les associés à la vie de l’entreprise et aux décisions de gestion, maintien des résultats dans l’entreprise sous forme de réserves impartageables qui en garantissent l’autonomie et la pérennité ;
  • A un statut de société commerciale Sa ou Sarl et, en tant que telle, fonctionne comme toute entreprise soumise aux impératifs de bonne gestion et d’innovation ;
  • S’inscrit dans une logique de développement local et durable, est ancrée dans un territoire, et favorise l’action de proximité et le maillage des acteurs d’un même bassin d’emploi ;
  • Présente un intérêt collectif et un caractère d’utilité sociale garanti par sa vocation intrinsèque d’organiser, entre acteurs de tous horizons, une pratique de dialogue, de débat démocratique, de formation à la citoyenneté, de prise de décision collective… et par sa vocation d’organisme à but non lucratif.