5000 m² de parking couvert pour produire de l’électricité à Poitiers – article Centre Presse

Dans un mois, des ombrières photovoltaïques produiront de l’électricité, au-dessus de 400 places de stationnement au parc des expositions et au gymnase Jean-Pierre Garnier de Saint-Eloi.
Les électriciens de Technique Solaire effectuant les branchements des 1.822 panneaux photovoltaïques aux Arènes.Les électriciens de Technique Solaire effectuant les branchements des 1.822 panneaux photovoltaïques aux Arènes.

Depuis lundi, de 7h à 20h, du lundi au samedi, une équipe de dix personnes assure la mise en place des supports métalliques des ombrières photovoltaïques sur le parking arrière du gymnase de Saint-Eloi. Auparavant, ils avaient fait de même sur le parking du parc des expositions. La mise en place des panneaux photovoltaïques doit débuter aujourd’hui à Saint-Eloi. En parallèle, des électriciens de Technique Solaire (société basée à Migné-Auxances) branchent cette semaine les panneaux solaires installés sur le parking du parc des expositions vers le parc de la Roseraie.

Pour ces travaux, le promoteur, Poitou-Charentes Énergies Renouvelables (PCER), a signé un bail de trente ans avec les propriétaires des sites, la Ville de Poitiers pour le parking des Arènes et Grand Poitiers pour celui du gymnase de Saint-Eloi. La durée de vie des installations est de 20 ans minimum mais elles pourront rester en service plus longtemps. À noter que le bail est gracieux. EDF achetant l’électricité produite à environ 13 centimes le kW/h, le promoteur ne pouvait supporter un loyer sans déséquilibrer son budget. L’investissement se monte en effet à 1.250.000€ hors taxes, réparti sur 20% par les fonds propres de PCER et le reste par un emprunt.

Le calendrier du chantier a pris un peu de retard mais il a été calé durant la période estivale durant laquelle le site est moins actif. Les nouvelles structures n’auront pas d’impact sur le nombre de places de stationnement disponibles et le marquage au sol sera refait, en particulier au parc des expos.

Mise en service dans un mois

C’est en 2016 que la commission de régulation de l’énergie (CRE) a donné le feu vert national à ces projets. Le plan d’action en faveur des énergies renouvelables de la France prévoit de porter à au moins 23% la part des énergies renouvelables dans la consommation d’énergie à l’horizon 2020, grâce à une augmentation de 20 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep) de la production annuelle d’énergies renouvelables. Afin de répondre à ces objectifs, un système de soutien au développement de l’électricité photovoltaïque a été mis en place au premier semestre de l’année 2011.

Pour des raisons administratives, il a fallu présenter deux projets et donc deux permis de construire pour le parking du parc des expos. Un seul permis a suffi pour Saint-Eloi. Souhaité par le promoteur sur l’ensemble de l’espace de stationnement, le projet a été restreint, Grand Poitiers ne voulant pas que les ombrières fassent de l’ombre visuellement aux deux extensions du parc des expositions. Au total, indique Aurélien Béguier, ingénieur projet chez Poitou-Charentes Énergies Renouvelables, ces trois projets sont installés sur plus de 5.000 m couverts, soit environ 400 places de parking. Chacun des trois projets disposera d’une puissance de 250 kW (soit 750 kW au total) pour une production annuelle de près de 840.000 kWh par an. Ce qui représente l’équivalent d’une consommation de 300 foyers. « L’électricité produite en continu sera transformée en courant alternatif par un onduleur placé sur chaque ligne de panneaux et ensuite envoyé sur le réseau national. Enedis doit mettre en place la connexion en septembre. On espère une entrée en service fin septembre », indique M. Béguier.

Les cellules photovoltaïques utilisées, du modèle standard faisant 1, 60 m sur 1 m, à base de polysilicium, sont fabriquées en Norvège, Royaume-Uni et Allemagne par le constructeur taïwanais AUO (862 seront en place au parc des expos et autant à Saint-Eloi) alors que les panneaux Voltec Solar (960 seront en service au parc des expos) sont assemblés en Alsace.

en savoir plus

Poitou-Charentes Energies Renouvelables a été créé en 2008 alors que Ségolène Royal était présidente de la Région Poitou-Charentes. Avec un capital de 1 M€, elle réunissait la collectivité, des entreprises, la caisse des dépôts et consignations (CDC). La Nouvelle-Aquitaine a pris la suite et un pool bancaire a depuis fait son entrée dans cette SCIC (société coopérative d’intérêt collectif) gérée selon le régime de la SA (société anonyme).

Fin 2014, PCER a édifié une ombrière sur un parking du campus universitaire de Poitiers , vers le site des ecoindustries. Un projet, en cours de bouclage financier, concerne le parking du stade municipal de Migné-Auxances.

>>Lire également « Grand Poitiers producteur énergétique »

Stéphane Delannoy